L’enregistrement encore, mais comme un projet en soi

(« CONCERTS, RECITALS ET ENREGISTREMENTS » – TEMPS 3)

Pendant une première partie de ma carrière, ma discographie s’était limitée au cas de figure de la captation DVD de productions scéniques en version live. C’est sous ce format que j’avais enregistré Il Mondo della Luna au Theater an der Wien, de La Flûte enchantée au Festival de Slazburg, les Dialogues des Carmélites à l’Opéra de Munich ou encore le Athys à l’Opéra Comique de Paris.

A compter de 2009, cependant, j’ai pu, grâce au Chef Manfred HUSS, donner un nouveau sens à la notion d’enregistrement. Le maestro autrichien m’invite alors à réaliser deux albums consacrés à Joseph HAYDN, sous le label suédois BIS Records. La même année, le Centre de musique romantique française Palazzetto Bru Zane (alors tout juste créé et établi à Venise) me propose avec le Chef Hervé NIQUET et le Brussels Philharmonic, de participer aux trois premiers albums de la série « Prix de Rome ». Au programme, des œuvres de DEBUSSY (L’Enfant prodigue, Le Gladiateur), SAINT-SAENS (Ivanoé, Le Retour de Virginie) et G.CHARPENTIER (La vie du poète). Fort du grand succès remporté par Athys, j’enregistre enfin en 2013 le rôle titre de Dardanus de J.-Ph. RAMEAU pour les Editions du Château de Versailles.

Le fidèle Chef Marc MINKOWSKI demeure depuis mes débuts l’un des meilleurs exemples de ce qu’une collaboration de confiance peut élaborer d’artistiquement positif dans une carrière. Tout commence avec nos premiers « OFFENBACH » parisiens en 2003 et de multiples concerts, notamment à Salzburg pour une version concert d’Acis et Galatea de G.-F. HAENDEL, où je reprendrai au pied levé le rôle titre d’Acis, d’abord promis au fabuleux Richard CROFT, retenu au Etats-Unis. Dans la foulée, « MINKO » – toujours flanqué de ses brillants Musiciens du Louvre – m’embarque dans un génial et ambitieux projet d’enregistrement, complété d’une tournée de concerts, impliquant que deux œuvres soient données parfois d’affilé le même soir ! Ce sera Der fliegende Holländer de R. WAGNER, et sa réplique française, le Vaisseau fantôme ou Maudit des mers de P.-L.DIETSCH (une découverte !). Ce double album est imprimé en CD par le label Naïve Records.

Et puis, dans ce monde où l’on sait que l’industrie du disque classique ne tient finalement qu’à assez peu de choses, chaque nouveau projet constitue un défi en soi, compte tenu du peu de temps attribués aux artistes pour mener à bien ce genre de missions. L’engagement et la responsabilité des musiciens y sont parfois portés à leur paroxysme. Mais il arrive bien souvent aussi que la magie opère. C’est le Chef Guillaume TOURNIAIRE qui m’honore ici en m’offrant, en 2017, le rôle titre d’Ascanio dans la première intégrale mondiale de l’oeuvre du même nom de Camille SAINT-SAËNS, pratiquement inconnue, avouons-le ! L’enregistrement très réussi est ici réalisé en live lors du concert donné au Théâtre des Nations à Genève. Nous sommes accompagnés par les extraordinaires et si enthousiastes Chœur et Orchestre de la Haute Ecole de Musque de Genève. Avec ce CD, la brillante équipe parisienne du label BRecords aura assuré ici un véritable tour de force artistique !