Dans l’immédiat : obtenir un diplôme, gage de sécurité !

(« PREMIERS SYMPTOMES D’UNE VOCATION » – TEMPS 3)

Mais il était encore bien trop tôt pour seulement imaginer donner corps à de tels rêves ! Dans l’immédiat, l’actualité commandait que je me conforme aux exigences scolaires, quoi qu’en pensent mes parents… dont le soutien bienveillant et l’absence de contraintes, face à mon enthousiasme musical, allait, parfois, jusqu’à me décontenancer moi-même !

Je mentirais en affirmant que mes études à l’école de commerce furent une partie de plaisir. Toujours est-il que le but recherché finit par être atteint : au prix de longues heures d’étude et de pas mal d’ennui arriva enfin un jour, peu de temps après mes 18 ans, où je pus je me prévaloir du diplôme commercial convoité, gage d’une sécurité minimale.

Mais la musique avait assez patienté : le moment était venu pour elle de marquer son retour en force ! Il y eut bien ce contrat d’employé de banque qui attendit un moment ma signature sur un coin de mon bureau ; mais le temps n’était définitivement plus aux détours inutiles. C’était bel et bien à la scène qu’était liée ma destinée, et non aux chiffres… à moins qu’ils ne me servissent à battre la mesure !