Avec Ariane HAERING, le privilège du récital

(« CONCERTS, RECITALS ET ENREGISTREMENTS » – TEMPS 2)

En 2017, avec mon amie d’enfance, la pianiste Ariane HAERING, nous réalisons le vieux rêve de mettre enfin au point un programme de récital. Ce sera l’occasion pour moi de délivrer une première version des Dichterliebe de Robert SCHUMANN et quelques cycles de MASSENET, HONEGGER et DUPARC.

Malgré déjà plus de vingt années passées sur la scène, plus de 50 rôles interprétés à l’opéra et un large répertoire de concert, j’ai le sentiment de me retrouver ici tout à fait « nu ». Mais là encore, le fait de briser cet épais vitrage que propose la scène lyrique me séduit, répondant à mon désir d’une intimité nouvelle avec le public.

C’est aux Jardins Musicaux de Cernier (en Suisse, comme évoqué à l’instant) et à Kitzbühel (en Autriche) que nous donnons nos premiers récital en 2017. Je retrouve également ma ville natale de Neuchâtel en 2019 dans ce répertoire de SCHUMANN et BRAHMS aux côtés de M.-C. CHAPPUIS, pour l’ouverture de la nouvelle saison de 1001 Harmonies, accompagné de Francisco et Myassa LEAL.